Les recommandations actuelles concernent la protection des femmes enceintes et autres groupes à risque face à la toxoplasmose.