La lutte contre les agents pathogènes vectorisés chez le chien et le chat